oct 7

le courage, une décision

« Être courageux, ce n’est pas s’exposer directement au danger ou prendre des risques inutiles; c’est plutôt vivre de façon honnête et authentique, même si notre société empreinte de préjugés peut parfois nous effrayer et nous éloigner de ce but. »
Antoinette Giacobbe psychothérapeute.

Le courage: une décision.

Du courage, il nous en faut tous les jours, pour se lever et accomplir ses tâches. Est-ce une vertu innée ou acquise? Personne n’est courageux une fois pour toutes : le courage est le fruit d’une décision sans cesse renouvelée. Voici trois façons de se montrer courageux dans vos communications au travail.

Avoir le courage de ses opinions.

Combien de fois avez-vous préféré garder le silence pendant une réunion? S’affirmer c’est avoir le courage de ses opinions, même si elles diffèrent de celles des autres. Qu’avez-vous à perdre en vous exprimant? Votre point de vue a autant de valeur que celui de votre collègue, s’il est présenté avec respect.

Avoir le courage de dire non.

Comment dire non? Basez-vous sur des faits et non des perceptions. Utilisez le « Je » au lieu du « Tu ». En disant non, vous ne rejetez pas la personne, mais bien sa demande.

Avoir le courage de changer.

Quittez le confort de l’habitude et de la certitude, en laissant votre égo de côté. Ouvrez-vous aux autres et aux nouvelles idées. Prenez du recul, et évitez de porter des jugements hâtifs. Enfin, suivez votre cœur et votre intuition.

C’est mon père décédé il y a deux mois, qui m’a inspiré l’écriture de ce texte. Sous sa photo on pouvait lire:

« Ce qui manque le plus à notre époque c’est le vrai courage, la profonde croyance en nous et notre avenir! »
Jakob Brosshart

Laisser un commentaire